Peut-on choisir ses émotions ?

Businessman chooses a smile emoticon icons face happy symbol on
Peut-on choisir ses émotions ?

« « On est responsable des émotions que l’on ressent », cela veut donc dire qu’on peut choisir ses émotions? Si oui, de quelle manière on peut y parvenir? Et comment fait-on pour changer une émotion « désagréable » en émotion « agréable »? »

Cette question à été posée sur un groupe de développement personnel sur Facebook, j’ai eu à coeur d’y répondre …

Il y a quelque chose de culpabilisant, dans cette phrase qui n’est qu’à moitié vrai …
Disons que l’on devient responsable lorsqu’on sait, car lorsqu’on sait, on a le choix (d’apprendre de nouvelles options, par exemple :)

Si vous vous posez ce genre de question, en piste de réflexion, je vous suggère d’apprendre à accueillir vos émotion et de les observer avec plus de bienveillance !

« Agréable », « désagréable » c’est du jugement ! Peut être feriez vous mieux de vous questionner sur l’utilité de vos émotions ) c’est à dire sur ce qu’elles viennent vous indiquer !

questions-marquees-bloc-bois_42256-1482
Vous pouvez vous demander en quoi elles sont importantes, jusqu’à ce que vous trouviez une ressource cachée (il y en a toujours au moins une) … On ne les perçoit pas toujours à première vue, justement parceque l’on rejette l’émotion dite « désagréable » )

L’objectif de mes accompagnements en thérapie brève, notamment par l’hypnose, c’est toujours d’aller chercher les ressources, partout où il y en a (dans vos mentors, dans le temps, votre passe, votre avenir, dans votre imaginaire, dans vos forces insoupçonnées …)
Et ça consiste toujours à accueillir ce qui est, afin de faire un meilleur tri de ce que vous garderez ou pas, en vue d’accueillir ce qui se présentera et de choisir ce que vous prendrez pour vous, et ce que vous laisserez !

L’émotion que l’on rejette, ou que l’on refuse de voir car elle nous dérange, c’est comme un enfant que l’on repousse alors qu’il nous tire sur la manche pour nous dire quelque chose !

D’après vous, que risque-t-il de se passer ?

petit-garcon-criant-dans-megaphone_102671-4364

Voici la réponse la plus évidente : il va tirer de plus en plus fort pour obtenir votre attention … et peut être allez vous alors le rejeter de plus en plus fort, assez naturellement … Provoquant une escalade qui s’apparente aux premières guerre d’égos des petits … Jusqu’à ce que vous n’ayez plus d’autre choix que de le regarder, souvent pour constater qu’il ne fallait pas grand chose à cet enfant, il suffisait tout simplement « le regarder » … Ce qu’il attendait de nous était à notre portée (refaire son lacet, le féliciter pour le dessin qu’il voulait nous montrer, ou autre ) mais plus vous le repousserez, plus il fera de bruit et nous apparaîtra comme désagréable ! Et plus nous perdrons notre précieuse énergie à faire comme s’il n’était pas là …

Alors qu’à bien y penser, il est totalement légitime, cet enfant, à demander votre attention ! Il mérite votre attention, et il est souvent plein de bonnes intentions !

Il en va de même pour vos émotions …

Dès lors que vous apprendrez à les accueillir et à ne plus porter de jugement dessus, mais plutôt à vous interroger sur ce qu’elle viennent vous indiquer, avec gratitude et curiosité, vous verrez que les émotions sont à leur place, et qu’elles méritent votre attentions, même lorsqu’elles vous apparaissent désagréables. Et vous serez sûrement surpris de constater que, la plupart du temps, des que vous leur donnerez elles s’apaiseront, sans que vous n’ayez à faire quoi que ce soit !

D’ailleurs, elles sont la plupart du temps vos meilleures alliées, pour vous conduire à vivre une vie qui vous convient, qui vous ressemble … votre vie !
Elles vous indiquent quand vous êtes sur votre chemin, quand vous ne l’êtes pas, quand quelque chose arrive sur votre chemin et est pour vous, quand ça ne l’est pas.

Vos émotions communiquent en vous envoyant des signaux corporels : oppression dans la poitrine, boule au ventre, maux de crâne, mal de dos, fatigue intense inexpliquée, papillons dans le ventre, sensation de lourdeur ou de légèreté …

Malheureusement très peu d’entre nous ont appris à les écouter et à prendre soins de leur corps et de leur esprit ! Peu d’entre nous avons appris à écouter ce qui nous est dit à l’intérieur !

c tjs une histoire de parties

On voyage, on fait des tours du monde …
Mais qui a déjà entrepris de faire un formidable tour en soi ?

Si vous souhaitez approfondir, vous pouvez me contacter )

A bientôt

Illustration spéciale confinement 🙂


Une réflexion sur “Peut-on choisir ses émotions ?

  1. Bravo pour ton site et pour ton nouvel article ! tu écris très bien !!!! je n’avais pas encore vu ton site, il est très pro je vais l’envoyer aux personnes que je connais.je te fais des gros bisous ainsi qu’à Nina,  j’ai hâte de vous serrer dans mes bras.passez de belles fêtes de Pâques !maman(j’ai corrigé quelques fautes dans ton texte)

    J'aime

Répondre à brigitte ducreux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s