S’orienter vers le COMMENT plutôt que le POURQUOI !

Quand vous vous trouvez dans une situation inconfortable, vous demander POURQUOI aura tendance à vous maintenir dans cette situation (en alimentant votre posture ou votre statut de victime des évènements), là où le COMMENT vous replace en acteur qui a les moyens de changer les choses (ou qui a toutes les ressources nécessaires pour en trouver) !

En vous demandant comment vous en sortir, comment aller mieux, comment être heureux : vous prenez les choses en mains et vous posez une intention claire : les choses doivent changer ! Cette simple intention favorise déjà votre mise en mouvement vers la ou les solution(s).

En vous demandant pourquoi vous êtes dans une situation quelle qu’elle soit, vous cherchez un « élément responsable » pour justifier le fait que ce qui vous arrive a une raison d’être, et si ce qui vous arrive a bien une raison d’être, pourquoi cela devrait changer ? Votre intention n’est alors plus orientée vers une solution mais vers un besoin de comprendre. Et pour comprendre, vous avez besoin que le problème existe.

Il se créer alors une boucle systémique « cause <> souffrance » : la souffrance se nourrit de la cause, qui elle-même se nourrit de la souffrance !

Tout ça est bien sûr d’abord inconscient, jusqu’à ce que l’on commence à réaliser qu’on a le choix quant à la manière de regarder un évènement, et quant à ce vers quoi on s’oriente A PARTIR DE LUI ! On se réapproprie sa responsabilité et donc son pouvoir passer à l’action et de changer les choses.

Dire que le pourquoi n’a aucun intérêt n’en demeure pas moins une erreur : Le pourquoi est intéressant pour la thérapie quand il permet d’amener à la prise de conscience d’une évidence ; l’idée n’est alors pas de chercher une origine, mais bien de mettre en relief une intention, une croyance ou une étape évidente à franchir avant de se remettre en marche. Ce type de pourquoi (ou pour quoi = pour quelle raison évidente = à quelle fin utile) est très intéressant car il aura tendance à permettre de trouver … Un COMMENT.  

En conclusion, il me semble que le pourquoi n’aide souvent pas à trouver comment avancer, tandis que le comment ne s’inquiète pas de comprendre pourquoi ; il avance ! Ensuite, il faut se faire confiance.

Le « comment faire » est systématiquement orienté solution ; alors que rares sont les pourquoi qui ne sont pas orientés problème.

Voilà pour aujourd’hui. Je vous souhaite une excellente journée d’observation et de découvertes.

Partagez vos retours d’expériences, vos prises de consciences, posez vos questions … Je me ferais une joie de vous répondre. Et sentez-vous libre de partager les petites astuces de ces 24 manières d’aller mieux avec la thérapie brève ; celles qui vous parlent (et qui vous font du bien) feront surement aussi du bien à d’autres que vous.

A demain pour la deuxième journée de l’avent … En avant vers le bonheur !

Merci.


2 réflexions sur “S’orienter vers le COMMENT plutôt que le POURQUOI !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s