Revenir aux bases

Je vais vous parler d’un sujet qui me touche d’assez près aujourd’hui … L’importance de revenir à ses bases !

On nous dit de ne pas nous reposer sur nos acquis, pourtant, c’est bien sur eux que tout repose !

Ces derniers jours je suis revenue en mon centre en me rappelant de la base qui m’a amené à être où je suis aujourd’hui (personnellement, professionnellement, spirituellement) … Et j’ai pris conscience que c’était beaucoup moins stable que je l’avais imaginé ! Et tout ça parce qu’en chemin, j’ai mis les bases de côté, pour explorer !

J’ai fait de riches découvertes et d’importantes rencontres. J’ai fait des expériences qui vont me permettre de reprendre plus assurément le chemin que je souhaite emprunter. Il n’y a jamais de mauvaises choses ; il n’y a que des retours d’informations à prendre en compte, et du tri à faire entre ce qui est utile et ce qui ne l’est pas !

Mais si je ne m’étais pas posé pour revenir aux bases, je serais très certainement perdue aujourd’hui, à flirter avec ce qu’on appelle le burnout : vous savez, ce truc qui vous explose en pleine figure quand vous avez trop longtemps marché dans une direction qui ne fait pas sens pour vous ?

De même que les fondations d’une maison sont indispensable à sa résistance aux intrusions et aux intempéries, les fondations de vos projets et de votre identité sont ce qui vous permet de revenir à vous, et vous rappeler combien vous êtes résistants malgré les épreuves, et combien vous pouvez vous fier à vous et du chemin que vous avez déjà parcouru. Vos fondations vous rappellent qui vous êtes et ce qui est important pour vous.

Si vous n’êtes pas fier de votre chemin, c’est qu’il est plus que temps de vous faire accompagner à renforcer vos fondations et vous donner de la valeur !

C’est une des raisons pour lesquelles j’aime particulièrement travailler mes accompagnements autour de la notion de l’enfant intérieur. L’enfant que vous étiez connait vos rêves, vos aspirations profondes. Il vous voit aussi avec son regard neutre, et sans vous juger, il sait parfaitement si vous êtes une personne comme celle qu’il aimerait devenir plus tard, ou un peu seulement, ou pas du tout. Il voit en vous vos forces, vos combats, vos victoires, vos échecs, vos failles, vos manque de confiance, vos doutes, vos ressources …

Certaines personnes (qu’elles aient confiance à 0/10, à 3/10, à 5/10, à 6/10, à 9/10 …) entendent leur enfant intérieur dire « oui, j’adorerais devenir cette personne là » … Alors imaginez quand vous avez l’impression d’avoir raté votre vie ce que ça fait d’entendre cette petite voix qui vient tout droit de l’intérieur ? Imaginez quand vous n’avez pas confiance dans votre projet d’entendre cette petite voix qui vient tout droit de l’intérieur ? Imaginez quand vous êtes dur avec vous même …

D’autres entendent l’enfant dire « Non je n’aimerais pas du tout, moi j’aimerais avoir plus confiance en moi ! J’aimerais ne pas me laisser traiter comme ça par les gens qui m’entourent » … Imaginez ce que ça fait d’entendre cette petite voix de l’intérieur et voyez si c’est toujours aussi acceptable d’entendre votre patron vous dire que vous n’êtes pas un élément indispensable au boulot ? Quel exemple voulez vous montrer à cet enfant ?

D’autres entendent l’enfant dire « Il est gentil mais il me fait de la peine, je ne sais pas pourquoi il est si triste » … Parfois les enfants ne sont pas tendre et ne prennent pas de pincettes « alors là jamais, moi je ne veux pas devenir une mauviette » …

Et là l’échange commence ! Vous pouvez lui expliquer pourquoi vous êtes devenu comme ça, vous pouvez lui donner des conseils, vous pouvez attirer sa sympathie …

Et puisque rien ne vaut l’exemple et que les idées précédentes viennent toutes de vécu en séances :

Je me souviens d’une personne dont l’enfant intérieur disait « je ne veux pas devenir une mauviette, il est ridicule il se plaint tout le temps il sait rien faire lui même », alors j’ai invité l’homme a lui a raconté sa vie ! Ca a pris un certain temps. L’enfant avait beaucoup de questions ! Et l’enfant a compris. Imaginez quel bien ça fait d’entendre une petite voix qui vient de l’intérieur et qui dit, avec le plus de sincérité possible « Tu n’as pas eu une vie facile. J’espère que pour moi ce sera différent ! J’aimerais que tu m’aides si tu veux bien ! Avoir vécu tout ça et continuer à essayer c’est fort quand même … En fait tu es fort, je ne pensais pas en te voyant, peut être que tu pourrais relever la tête comme ça les autres pourraient le voir aussi, mais même si personne le sait, moi je te trouve très fort, tu veux bien m’aider à devenir plus fort aussi ? » ! Monsieur a transformé sa posture radicalement et les choses ont commencé à aller mieux.

Les rencontres avec l’enfant intérieur sont des plus émouvantes, troublantes ! Certains ont la sensation d’avoir retrouvé leur âme, d’autres ne plus jamais se sentir seul, d’autres retrouvent la joie …

Parfois c’est l’enfant qui nous montre le chemin ; et parfois c’est nous qui le rassurons pour qu’il s’apaise. Dans les deux cas, on renforce les fondations de son être, ou on se rappelle que les fondations sont là ! On forme un duo de choc nous, et nos émotions !

Je me souviens d’une personne qui avait peur du jugement, des regards extérieurs, des critiques à l’imperfection ; elle faisait de terribles angoisses, elle n’osait plus sortir ! Et l’enfant en elle devait être parfait, ne pas déranger, ne faire aucune bêtises (pour chacun, les blessures peuvent s’exprimer très différemment même quand les idées se ressemblent). J’ai invité ma cliente à lui a expliquer alors que les bêtises, c’était les grands qui appelaient ça comme ça ; qu’en réalité, c’était des expériences et que c’est avec les expériences qu’elle apprenait la vie. Sans expérience, elle ne pourrait jamais marcher, parler, grandir ! La petite fille qui avait toujours entendu « soit parfaite » entendait enfin « je peux expérimenter librement » ! Et imaginez ce que ça fait quand une voix à l’intérieur de vous qui vous disait « soit parfaite » se met à vous dire « je peux expérimenter librement ! En une séance s’en était fini des angoisses et la vie reprenait ; avec un avant, et un après. Parfois je suis la première surprise de la rapidité avec laquelle les choses se transforment quand on se reconnecte à Soi !

Les bases sont ce qui vous rendent fort ! Vos acquis vous rendent confiant …

Souvent, on avance dans sa vie et on va de découverte en découverte, on s’y perd parfois … Revenez alors à vos bases et changez le cap !

On se laisse appâter par des modes de vies qui ne nous correspondent pas, parce qu’ils avaient l’air faciles ou parce qu’ils avaient l’air beaux , parce qu’ils avaient l’air plus convenables ou plus conventionnels … Ou bien on se laisse entrainer dans la course folle à « vouloir plus » sans poser de limite sur où ce « plus » sera suffisant pour nous ! Et puis on fini par ne plus savoir pourquoi on fait ce qu’on fait, car on perd de vu le sens de tout ce qui est là et qui ne fait pas parti de nous, ou de notre projet ! Tout ce qui nous prend de l’énergie ou du temps qu’on devrait mettre ailleurs pour se construire comme on le souhaite.

Quand vous vous sentez perdu, revenez à vos bases, à l’enfant que vous étiez, à vos valeurs fondamentales. Revenez à vos intentions principales, celles qui vous ont mis en mouvement au départ. Revenez au moment juste avant le blocage ou la perte de sens, et prenez une toute autre direction …

Il ne s’agit pas de tout balancer, de tout recommencer au point de départ … Mais de revenir où les choses ne sont plus solidement ancrées ! Revenir aux bases puis voir la cohérence entre « les bases et le moment juste avant » que les choses ne basculent … Observer cette cohérence.

Et voir quel pas à faire serait plus cohérent que celui que vous avez fait, le jour ou les choses sont parti de travers … Sans jugement ! Toujours dans l’accueil !

Revenez à la base et faites CE pas ❤


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s